La baisse des prix en France : une réalité qui se confirme

Baisse des prix immobiliers – Depuis 2012, on note une baisse progressive, légère, mais certaine sur les prix de l’immobilier en France. Ce qui arrange forcément les ménages qui veulent acquérir un foyer. On assiste désormais à une correction des prix qui laisse penser à une véritable récession. D’ailleurs, cette baisse a connu un léger coup d’arrêt en 2015, mais devrait reprendre en 2016 selon les estimations.

Après la pluie…

Alors qu’ils avaient connu une hausse incroyable en 2011, rendant ainsi l’immobilier en France assez peu attractif, les prix de l’immobilier ont amorcé une correction depuis 2012 et tout semble se stabiliser. En ce moment, les prix sont toujours à des niveaux très élevés, mais conservent toujours un niveau très élevé par rapport aux revenus des ménages dans les zones tendues, ils ont tout de même globalement baissé pour d’environ 2,2 % en 2014.

Entre 2014 et 2015, la baisse tourne autour de 2,6 % et le prix du m² en France est en moyenne de 2.739 euros. Parallèlement, les prix du logement ont eux aussi baissé de 2% à  2.435 euros le m².

Baisse des prix immobiliers : si la baisse des prix est confirmée par tous les spécialistes, il convient de préciser que sur le terrain, le constat peut être bluffant.

…le beau temps !

Il semblerait que la baisse annoncée des prix de l’immobilier en France va aller de pair avec l’augmentation du pouvoir d’achat des Français. Cependant, ces perspectives ne seront effectives qu’en 2018 avec une reprise économique qui est là , mais qui se fait de manière très lente.

Selon les analystes du Crédit Agricole, si l’on suppose que la baisse va continuer à ce rythme et que les taux d’intérêt des banques restent à  ce niveau, il faudra attendre 2017 ou 2018 pour que le pouvoir d’achat des Français en matière immobilière atteigne le niveau de 1998 qui marque d’ailleurs le début de la folle croissance des prix de l’immobilier en France.

La baisse des prix immobiliers

Si la baisse des prix de l’immobilier est confirmée par tous les spécialistes, il convient de préciser que sur le terrain, le constat peut être bluffant.

En effet, le regain de dynamisme de ce secteur entraine la raréfaction de l’offre. Du coup, les prix ont tendance à grimper et ceci n’arrange en rien les potentiels acheteurs. Ce constat vient juste confirmer le fait que la baisse ou la hausse des prix de l’immobilier dépend en fait des réalités du marché. Cependant, une solution durable devrait rapidement être trouvée pour faire face à  cela.

Autres publications similaires