Une étoile déchue dans le monde des bons plans

Une étoile déchue dans le monde des bons plans
2.6 (52%) 5 votes

Groupon – Les bons plans restent un ensemble de promotions et de réductions ou même d’astuces que des marques, des entreprises, des restaurants ou des boutiques en ligne proposent. Cela permet aux internautes, aux clients ou à  certains utilisateurs de profiter de certains avantages. Seulement, même si les bons plans sont dans leur grande majorité précisés dans les sites internet ou boutiques de ces mêmes structures, boutiques et entreprises.

La politique de restructuration chez Groupon

Il existe d’autre part, des sites et blogs dédiés qui ne cessent de faire tout leur possible pour rendre plus accessibles tous les bons plans de n’importe quelle marque. Parmi ces sites internet, le site de Groupon était sans aucun doute l’un des leaders. Cependant aujourd’hui, il traverse une zone à  fortes turbulences.

Groupon est un groupe américain qui se spécialise dans le secteur des bons plans. En effet, installé dans de nombreux pays, ce groupe permet de regrouper les bons plans de chaque pays de façon ergonomique et surtout par thématiques. Seulement, depuis un certain temps, le groupe est dans une phase assez délicate. En réalité, celui-ci, par la parole de son directeur d’exploitation, Rich Williams, annonce de supprimer 1100 emplois et le départ de ses services de plusieurs marchés internationaux.

Groupon est un groupe américain qui se spécialise dans le secteur des bons plans.

De cette manière, le groupe envisage de se séparer de 9 % de son effectif total. Les pays dans lesquels le groupe envisage de ne plus poursuivre ses activités sans compter la Grèce et la Turquie qu’elle a déjà  quittée sont au nombre de sept. Il s’agit du Maroc, du Panama, des Philippines, de Porto Rico, de Taà¯wan, de la Thaà¯lande et de l’Uruguay.

Les actions qui plongent lors de son entrée en bourse

Il est à  noter que Groupon avait depuis le début un avenir radieux au point que Google lui avait même proposé un rachat ; en fin 2010 ; à  hauteur de 5 à  6 milliards de dollars. Le groupe refusait alors cette offre et décidait de son entrée en bourse, notamment la bourse électronique Nasdaq à  20 dollars. Cette action avait ainsi connu un bel échec. Aujourd’hui, le cours de son action s’échange à 4 dollars et sa valorisation ne dépasse pas les 2.6 milliards.

Groupon a ainsi laissé tomber certains marchés qui ne proposaient pas un réel potentiel. Toutes les mesures de restructuration s’achèveront en septembre 2016 et pour le moment il s’agira, selon le document délivré au gendarme boursier américain, par 35 millions de dollars avant impôts de charges de restructuration. Tout de même, 22 à  24 millions passeront dans les comptes du troisième trimestre.

Autres publications similaires